• Vie de l'établissement,
  • Vie des personnels,

Le 11 mai, le travail à distance reste la règle

Publié le 23 avril 2020

Message de la présidence, à l'attention des personnels - 05.05.2020

null
Date(s)

le 5 mai 2020

Chères et chers collègues,

Le confinement a réussi à freiner la progression du virus et c’est une bonne nouvelle. Cependant, le risque sanitaire reste majeur. Le respect strict des mesures barrières peut atténuer l’ampleur d’une deuxième vague épidémique toujours possible. Dans ce contexte d’incertitudes, notre priorité à l’UPEC reste la sécurité sanitaire pour tous.
 

Les annonces du Président de la République et de la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

L’annonce du déconfinement à partir du 11 mai a été entendue par certains comme le retour à l’université et donc la réouverture de celle-ci. Nous souhaitons rappeler que le Président de la République a clairement exprimé que les universités n’avaient pas vocation à rouvrir avant la rentrée 2020. La circulaire du MESRI, du 3 mai 2020, fixe les règles pour définir avec les établissements un "plan de reprise d’activité" (PRA) très progressif et privilégie la sécurité sanitaire. Elle préconise ainsi "la poursuite du travail à distance autant que possible".
 

A l’UPEC, le 11 mai, le travail à distance reste la règle

Le PRA de l’UPEC est en cours d’élaboration après consultations des composantes et des services, du CHSCT et du CT, discuté par l’équipe politique et présenté pour avis à ces conseils. Il s’agit de préciser à toutes et tous les modalités d’accès des agents à l’université. Le travail à distance, lorsqu’il est possible, reste la règle et le présentiel des personnels l’exception. Les mesures mises en place pour prendre en compte la situation des personnels jusqu’à présent restent valables.  Rappelons aussi que l’UPEC reste fermée au public et que les étudiants ne reviendront pas en présentiel à l’UPEC avant la rentrée universitaire 2020.

La position de l’UPEC, discutée en CHSCT le 30 avril et en conformité avec la circulaire ministérielle du 3 mai, est de considérer la période qui s’ouvre avec le 11 mai comme une première phase du déconfinement, une transition vers une reprise d’activité en présentiel très encadrée et progressive. Cette première phase sera principalement dédiée à la préparation de la réouverture des locaux, comme après une fermeture annuelle, et selon les normes d’hygiène et de sécurité propres à la lutte contre le Covid-19 (désinfection, aménagement des locaux, mise à disposition sur site de masques, gel hydroalcoolique…).
 

Puis une deuxième phase d’activité sur site limitée et encadrée

A l’issue de la première phase, la reprise du travail en présentiel sera très limitée et encadrée. L’objectif est de maintenir autant que possible le travail en distanciel. Les enseignants et enseignants-chercheurs ne seront pas présents à l’UPEC pour enseigner avant la rentrée 2020. Dans le PCA, des activités prioritaires ont déjà été recensées. De nouvelles activités prioritaires, qui ne peuvent s’exercer qu’en présentiel, seront ajoutées dans le cadre du PRA, notamment des activités de recherche et des fonctions administratives. Seules les personnes identifiées comme exerçant ces activités ou fonctions pourront avoir des autorisations d’accès aux locaux de l’UPEC concernés, sous réserve que les conditions d’hygiène et de sécurité soient assurées.

Le CT et le CHSCT seront réunis le 7 mai 2020 pour discuter et rendre un avis sur les principes et dispositions du PRA, qui continuera d’être élaboré pas à pas et précisé collectivement.

Nous communiquerons au plus vite de manière plus détaillée sur toutes ces dispositions (recherche, administration, services…).

La présidence de l'UPEC